Le métier de manager de transition

Le métier de manager de transition est apparu en France dans les années 1980. Depuis il ne cesse de se développer et de se démocratiser. En effet, avec la vague de nouvelles méthodes de travail, les managers y voient la possibilité de faire évoluer leur carrière. Toutefois, même si un indice est donnée dans son appellation, on peut se demander en quoi consiste vraiment ce métier et comment devient-on manager de transition ?

ETRE manager de transition

Le management de transition est une solution de gestion permettant de déléguer temporairement une mission à un manager opérationnel extérieur. Cela peut être le management d’un projet, d’une équipe, la transformation d’une activité ou accompagner une période de changement.

La durée des missions varie entre 6 à 12 mois. Cette solution managériale est utilisée dans le cadre de situations de crise. Par exemple, pour l’externalisation d’un site, la transformation d’une activité ou encore lors d’un décès ou maladie d’un manager interne.

Le manager de transition intervient également pour accompagner des situations plus positives. Parmi ces situations, il y a le développement d’une nouvelle activité (à l’international), d’un nouveau produit, une fusion ou une acquisition avec un concurrent, ou encore l’optimisation de la performance. Le manager de transition aide ainsi l’entreprise à solutionner ou à conduire un projet d’envergure.

Etre manager de transition
Devenir manager de transition

DEVENIR manager de transition

En tant que professionnel qualifié, le manager doit disposer d’une solide expérience de 5 à 20 ans dans son domaine d’expertise pour devenir manager de transition.

De ce fait, ce métier est exercé par un professionnel du management qui se doit de maîtriser un savoir-faire. Ainsi, il a connaissance des techniques, situationnel, managérial et opérationnel à mettre en place dans l’urgence.

Il se doit également de maîtriser un savoir-être. Il s’adapte rapidement à la situation et est disponibilité en 24h/48h. Il est donc doté d’un leadership naturel lui permettant d’être opérationnel, capable de prendre en charge des équipes très rapidement et d’évaluer des situations complexes.

Il peut exercer son métier en tant qu’indépendant/freelance une fois sa réputation construite parmi son réseau et son domaine d’expertise. Toutefois, les nouveaux managers préfèrent rejoindre dans un premier temps un cabinet spécialisé. Ainsi MyTopManager permet d’intégrer un réseau et d’enchainer de manière fluide les missions.

REJOIGNEZ LE CERCLE
DES TOP MANAGERS