Sur le marché du management de transition, les Taux Journaliers Moyens (TJM) des managers varient entre 600 et 1600 euros.

On peut identifier deux catégories de profils dans cette variation des TJM :

-Les Middle managers dont le profil est opérationnel et le TJM varie de 600 à 950€

– Les Top Managers dont le profil correspond à des profils de Direction et dont le TJM varie de 1000 à 1600€ et plus selon le profil de direction

Un manager de transition gagne en moyenne entre 120 et 150 000 euros brut annuels. Le salaire minimum s’élève généralement à 80 000 euros brut annuels.

Toutefois, le salaire du manager de transition dépend d’un grand nombre de facteurs tel que :

image performance

  • L’expérience professionnel du manager

Le montant des Taux journaliers varie selon le nombre d’années d’expérience et le parcours professionnel de chaque manager de transition. Un manager débutant dans le management de transition ne pourra pas prétendre à la même rémunération qu’un manager ayant 15 ans d’expériences dans la gestion de crise ou le développement à l’international.

Selon le secteur d’activité la rémunération ne sera également pas la même. Un manager de transition expert dans une domaine particulier peut donc prétendre à une augmentation de ses honoraires.

  • La localisation de la mission

Lors de l’évaluation du taux journalier il faut également prendre en considération le lieu d’intervention et l’accessibilité des locaux de l’entreprise par rapport à la domiciliation du manager.

Un manager domicilié à Paris devant effectuer une mission à Caen peut négocier des avantages pour les déplacements ou le coût de la vie s’il doit changer temporairement de domicile. Ces avantages sont très souvent anticipés par l’entreprise dans l’offre de mission. Si la mission s’effectue à l’étranger, le taux journalier sera effectivement plus élevé.

  • La durée de la mission

Dans une suite logique la rémunération finale du manager de transition dépend de la durée de la mission. Elle fluctuera également selon le type d’intervention : temps partiel (3jours par semaine ou à temps plein).

Les missions de management de transition durent en moyenne entre 6 à 12 mois.

  • La période de la mission

Les mois de juillet, aout et décembre sont des périodes creuses où les managers de transition sont moins présents sur le marché.

Les taux journaliers peuvent donc être plus élevés.

  • Le contexte situationnel de la mission

La rémunération du manager dépend également de la complexité la mission (nombre de personne sous sa responsabilité managérial, ressources et risques).

De même, il faudra aussi tenir compte de la situation de l’entreprise et du contexte de la mission et des enjeux (gestion de crise, restructuration, externalisation d’un service…).

  • Le statut juridique du manager de transition

Enfin, le statut juridique sous lequel le manager de transition exerce sa fonction est aussi à prendre en considération. Selon le statut juridique choisi : entrepreneur(e), micro-entreprise, le manager indépendant devra payer les charges et les multiples frais liés au fonctionnement de votre structure.

En passant par une société de portage salarial, le manager de transition devra anticiper dans son taux journalier le coût des cotisations patronales et salariales ainsi que les frais de gestion de la société de portage.